imgres

Le président de la Droite forte et porte-parole des Républicains explique pourquoi il soutient le député de Paris.

LE FIGARO. – La Droite forte, soutien de Nicolas Sarkozy, se retrouve-t-elle dans le choix final de la primaire?

Guillaume PELTIER. – Nicolas Sarkozy était le candidat de la Droite forte. Nous nous sommes engagés à ses côtés: nous aurions, bien sûr, voulu qu’il l’emporte. Mais si c’est la défaite de notre candidat, je vois aussi dans les 44% obtenus par François Fillon la victoire de notre ligne politique, celle d’une droite courageuse, fière et authentique.

J’ai vu Nicolas Sarkozy hier avec quelques élus proches qui l’ont soutenu. Dans la continuité de son émouvant discours de dimanche soir, empreint de solennité, d’élégance et de passion pour la France, il a renouvelé, devant nous, son soutien à François Fillon et à l’unité de notre famille politique. Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, Nicolas Sarkozy a beaucoup apporté à la droite et à la France: je n’oublierai pas son courage face aux impostures idéologiques de la gauche et sa solidité de chef d’Etat face aux crises auxquelles la France fut confrontée.

Lire la suite de l’interview sur le site du Figaro